Pseudo taxe halal : un scandale peu connu

Explication : Qu’est-ce que la taxe halal ?

Il s’agit d’une taxe que facture les fournisseurs de viande halal (abattoir ou grossiste) aux détaillants (boucheries, restaurants…). À quoi correspond cette taxe ? À qui revient cette taxe ? Hé bien, les fournisseurs expliquent cela par le fait qu’ils ne font que répercuter une taxe que eux-mêmes payent à un organisme certificateur. Jusqu’ici tout va bien.

En effet, un abattoir qui choisit de faire appel à un organisme de certification halal indépendant d’eux, paye ce service : ce qui est tout à fait normal.

Le scandale

Vous allez nous dire : « Mais où est le scandale alors ?  » Nous y arrivons. On peut on peut distinguer deux cas :

  1. Malheureusement certains abattoirs ou grossistes facturent une taxe halal à leurs clients, alors qui ne font appel à aucun organisme de contrôle indépendant. Pire, leurs viandes n’ont rien de halal. Autrement dit, ils facturent une taxe halal sur des viandes non halal. Comment vous la voyez celle-là ? Où va l’argent alors ? Eh bien, dans les caisses de l’abattoir ou du grossiste :  voilà une belle façon d’arrondir les fins de mois.
  2. Dans le deuxième cas, le fournisseur facture une taxe halal sans faire appel à un organisme certificateur indépendant, sur des viandes véritablement halal. La production est halal, mais la viande est surfacturée sans raison directe.

Ça représente combien d’argent ?

Bien entendu, on n’a aucune statistique à ce sujet. Mais n’oublions pas que nous sommes grossistes en viande halal, et par conséquent nous pouvons avoir une idée de ce que cela peut représenter. Alors, on va faire un petit calcul ensemble :

En général, la taxe halal est facturée en moyenne 0,08 ht/kg. On va considérer que la quantité de viande halal vendue par semaine par un abattoir est de 30 tonnes :

0,08 ht € x 30 000 kg = 2 400 € par semaine :

Soit 9 600€ par mois , soit 124 800€ par an (52 semaines)

Pas mal n’est ce pas?

On notera tout de même que ce calcul n’est qu’une approximation et qu’il faudrait vérifier au cas par cas. Malgré tout, cela donne une idée de ce que peut représenter une pseudo-taxe halal quand elle est généralisée chez un fournisseur.

Un message aux gérants de boucheries : « Vérifier bien vos factures les gars ».

2 réponses à Pseudo taxe halal : un scandale peu connu

  1. CFCM TV dit :

    Bonjour,

    Il serait utile de relativiser, non pas les pratiques de certains abattoir concernant la taxe sur le « faux » halal, mais plutôt par rapport au chiffre d’affaire et aux bénéfices annuels réels qu’engrange un abattoir au volume de sortie de 30 tonnes par semaine.
    Il semblerait que le montant de cette « taxe » prise par les abattoirs deviendrait presque ridicule ou négligeable en considérant les paramètres sus-mentionnés.

    Salutations

  2. My cousin recommended this blog and she was totally right keep up the fantastic work!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>