Les INFO’graphies de DINAM : Infographie n°: 1

Les Info’graphies de DINAM, c’est quoi?

Se sont des publications qui ont pour but de vous faire partager notre expérience, informer le grand public sur des sujets simples, relatifs aux thèmes de la filière viande et du marché du halal.

La démarche est simple, pour bien consommer et comprendre une profession, il est indispensable de s’informer et des informations, nous en avons.

Pour partager ce savoir, nous vous proposerons des infographies simples, pédagogiques et d’actualités, à l’image de la première : « Quelle est la différences entre un mouton et un agneau ? »

Publié dans LES INFOGRAPHIES | Marqué avec | 2 commentaires

INSOLITE : Un agneau de l’Aïd chargé sur le porte-bagage

Le 17 novembre dernier, un client est venu récupérer sa commande;  à savoir un agneau de l’Aïd non découpé à venir retirer sur place dans nos locaux à Goussainville.

Nous l’accueillons et comme pour tous les clients, nous lui chargeons le colis dans la voiture. C’est à ce moment, et à notre grande surprise, qu’il nous explique qu’il n’y a pas de place dans la voiture et qu’il compte le charger sur le porte-bagage.

Ci-dessus et en photo le résultat. Voila pour le clin d’œil :)

Publié dans AID AL-ADHA 2010, INSOLITE | Un commentaire

AÏD AL-ADHA 2010 by DINAM : les photos

Publié dans AID AL-ADHA 2010, Non classé | Un commentaire

AÏD AL-ADHA 2010 : Une belle réussite – al hamdoulilah

Deux semaines après l’Aïd, nous venons de faire le bilan qui se révèle très positif, al hamdoulilah et surtout très encourageant pour Aïd al-adha 2011, inchaAllah.

Nous tenons à remercier nos clients qui ont fait confiance à DINAM, à nos partenaires qui ont cru à la valeur ajoutée que DINAM a pu apporter à l’organisation de la plus importante fête du calendrier musulman.

http://www.dinam.fr/dinam_content/product/tracabilite/aid-bilan-2010.php

Prochaine étape pour DINAM, inchaAllah, la mise en place d’une bouche rit une boucherie halal en ligne.

Du coup pour l’équipe DINAM pas de vacances de fin d’année mais plutôt boulot boulot…

Publié dans AID AL-ADHA 2010 | 6 commentaires

Aïd al-adha 2010 est fixé au Mardi 16 novembre 2010

C’est bon on est fixé : c’est le 16 novembre 2010

Donc plus que quelques jours pour commander votre agneau de l’Aïd :

Réserver dès maintenant :

Publié dans "votre bouche rit", AID AL-ADHA 2010 | Laisser un commentaire

En avant-première, la page d’accueil du site DINAM

Nous vous présentons la page d’accueil de notre site « DINAM, votre bouche rit » version Aïd al-adha 2010.

Alors vous en pensez quoi?

Publié dans "votre bouche rit", AID AL-ADHA 2010, Graphisme | 21 commentaires

AÏD AL-ADHA 2010 : Commandez votre agneau

Pour le lancement de « DINAM, votre bouche rit », nous proposons inchaAllah la possibilité de commandez votre agneau de l’Aïd. Début dès réservation : Vendredi 5 novembre 2010, inchaAllah.

Publié dans Non classé | 9 commentaires

Les agneaux de l’Aïd al-adha commencent à arriver

L’Aïd al-adha 2010/1431 arrive à grand pas (prévu pour le 16 ou 17 novembre prochain). Nous circulions sur le périphérique parisien, pour aller voir un client boucher, quand nous apercevions une bétaillère (camion spécialisé pour le transport du bétail), venue tout droit de Hollande.

En effet, l’agneau français n’a pas la cote : d’une part, parce qu’il coûte 40% plus chers et d’autre part, il n’y a pas assez d’agneaux pour satisfaire la grosse demande de l’Aïd. Ce sont les deux raisons qui poussent de plus en plus d’abattoirs à importer des agneaux vivants de l’étranger (Hollande, Royaume-uni, Pologne ou Roumanie).

Cela n’arrange pas les affaires de la filière ovine française déjà en crise, et qui compte beaucoup sur la période de l’Aïd pour arrondir ces fins d’années.


Publié dans AID AL-ADHA 2010 | 3 commentaires

Pseudo taxe halal : un scandale peu connu

Explication : Qu’est-ce que la taxe halal ?

Il s’agit d’une taxe que facture les fournisseurs de viande halal (abattoir ou grossiste) aux détaillants (boucheries, restaurants…). À quoi correspond cette taxe ? À qui revient cette taxe ? Hé bien, les fournisseurs expliquent cela par le fait qu’ils ne font que répercuter une taxe que eux-mêmes payent à un organisme certificateur. Jusqu’ici tout va bien.

En effet, un abattoir qui choisit de faire appel à un organisme de certification halal indépendant d’eux, paye ce service : ce qui est tout à fait normal.

Le scandale

Vous allez nous dire : « Mais où est le scandale alors ?  » Nous y arrivons. On peut on peut distinguer deux cas :

  1. Malheureusement certains abattoirs ou grossistes facturent une taxe halal à leurs clients, alors qui ne font appel à aucun organisme de contrôle indépendant. Pire, leurs viandes n’ont rien de halal. Autrement dit, ils facturent une taxe halal sur des viandes non halal. Comment vous la voyez celle-là ? Où va l’argent alors ? Eh bien, dans les caisses de l’abattoir ou du grossiste :  voilà une belle façon d’arrondir les fins de mois.
  2. Dans le deuxième cas, le fournisseur facture une taxe halal sans faire appel à un organisme certificateur indépendant, sur des viandes véritablement halal. La production est halal, mais la viande est surfacturée sans raison directe.

Ça représente combien d’argent ?

Bien entendu, on n’a aucune statistique à ce sujet. Mais n’oublions pas que nous sommes grossistes en viande halal, et par conséquent nous pouvons avoir une idée de ce que cela peut représenter. Alors, on va faire un petit calcul ensemble :

En général, la taxe halal est facturée en moyenne 0,08 ht/kg. On va considérer que la quantité de viande halal vendue par semaine par un abattoir est de 30 tonnes :

0,08 ht € x 30 000 kg = 2 400 € par semaine :

Soit 9 600€ par mois , soit 124 800€ par an (52 semaines)

Pas mal n’est ce pas?

On notera tout de même que ce calcul n’est qu’une approximation et qu’il faudrait vérifier au cas par cas. Malgré tout, cela donne une idée de ce que peut représenter une pseudo-taxe halal quand elle est généralisée chez un fournisseur.

Un message aux gérants de boucheries : « Vérifier bien vos factures les gars ».

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | 2 commentaires

Le faux-halal, trop facile à faire et à vendre!

Eh oui malheureusement, faire passer de la viande non halal, en halal est un jeu d’industriel enfant. On va vous faire partager notre expérience pour tout bien comprendre…

Pour faire simple, résumons les raisons de ce phénomène :

  1. 1re raison : Les consommateurs et les bouchers ne cherchent pas à savoir : c’est la raison principale du faux-halal. Si nous vous racontions le nombre de fois où les professionnels de la viande (non-musulmans et, pire, musulmans), nous ont dit : « les gens s’en f…… moquent du halal, c’est du pas chers qu’ils veulent ». Cela veut dire quoi ? Eh bien, ça veut dire qu’aujourd’hui si tu as de la viande pas chère et que tu écris dessus « halal » cela suffit pour vendre et bien vendre ! C’est CHO, comme on dit.
  2. 2e raison : Il existe beaucoup d’organismes certificateurs, c’est bien on en a besoin, mais malheureusement beaucoup certifient volontairement du faux-halal et jouent le jeu des industriels malhonnêtes.
  3. La 3e raison : aucune réglementation ni loi n’encadre l’utilisation du terme « halal »; donc si pas de lois, pas de contrôles, pas de sanctions : du pain béni pour les pro du faux-halal.
  4. La 4e raison est plus technique, mais pas compliquée à comprendre. Comme tout produit, pour le fabriquer il faut un outil industriel, normal. La grande majorité des infrastructures industrielles françaises sont la propriété de non-musulmans. C’est important à savoir, car c’est à eux que revient le choix stratégique entre :
  • Pas faire de halal du tout. Dans certains secteurs de la filière viande, c’est économiquement impossible de ne pas en faire. Exemple : la filière ovine (mouton, brebis, agneau).
  • Faire du faux-halal . Il suffit d’écrire halal sur le produit. Aucun coût : juste imprimer des étiquettes ou faire faire un tampon.
  • Faire du véritable halal. Coût d’un contrôle, cahier des charges à respecter.

Vous imaginez bien quel est le choix stratégique le plus apprécié des industriels qui ont pour principal but de faire un max de chiffre avec le coût le plus bas possible.

C’est ça la situation du commerce halal aujourd’hui. Tous ces ingrédients réunis font un sacré plat, mais el hamdoulilah les temps changent et la cocotte va bientôt exploser ! inchaAllah

    Publié dans halal or not halal | 26 commentaires